Valider ses compétences

En tant qu’institution, vous pouvez soutenir la professionnalisation des tuteurs en leur proposant de faire valider officiellement leurs compétences de « Tuteur en entreprise ».

La fonction de tuteur

La fonction de tuteur est de plus en plus présente dans les institutions. Ces dernières accueillent régulièrement des stagiaires et des nouveaux collaborateurs. Pour les accompagner au mieux dans leur intégration, un tuteur est généralement désigné au sein de l’institution. Au-delà-de ses compétences techniques métiers, le tuteur en entreprise doit faire preuve de savoirs et savoirs faire comportementaux liés à l’accueil et à l’accompagnement des nouveaux. Il doit également être en mesure de former les nouveaux collaborateurs et de les évaluer à mi-parcours.

Ces savoirs et savoirs faire sont généralement acquis par la pratique et la fonction de tuteur n’est pas toujours officialisée. Afin d’assurer la maîtrise des compétences des tuteurs et de légitimer leur fonction au sein de l’entreprise, il est désormais possible de valider officiellement les compétences des tuteurs en entreprise. 

Comment les tuteurs peuvent-ils faire valider leurs compétences ?

Depuis 2003, le dispositif de validation des compétences organise des épreuves de validation des compétences dont la réussite aboutit à la délivrance d’un Titre de compétence. Ce Titre de compétence, délivré au nom des 3 gouvernements francophones, certifie les compétences évaluées et présente de nombreux avantages (reprise en formation, accès à la profession, accès à la fonction publique, etc.).

La démarche peut se faire de manière individuelle ou à l’initiative d’une entreprise pour plusieurs de ses collaborateurs. L’épreuve peut être organisée en Centre de validation ou au sein même de l’entreprise suite à la signature d’une convention entre l’entreprise et un Centre agréé. Dans tous les cas, la démarche reste volontaire pour le travailleur et les résultats (confidentiels) sont adressés au candidat uniquement.

Quelles sont les compétences à démontrer pour obtenir son Titre de compétence de Tuteur en entreprise ?

Le tuteur en entreprise doit démontrer les compétences suivantes :

  • Accueillir le tutoré ;
  • Accompagner le tutoré ;
  • Garantir la formation du tutoré ;
  • Assurer l’évaluation et le suivi de l’apprentissage du tutoré.

Comment se déroule une épreuve de validation ?

L’épreuve dure 2 heures et les compétences sont évaluées via

  • une interview structurée ? critériée ?,
  • des jeux de rôles (basé sur l’expérience),
  • une séquence d’apprentissage (préparée à l’avance)
  • un QCM (relationnel).

Une personne externe joue le rôle du tutoré durant l’épreuve et le candidat est évalué par 2 professionnels du métier, un formateur du Centre de validation des compétences et un observateur, professionnel du métier externe au Centre de validation.

Où se déroulent les épreuves de validation ?

En Centres de validation des compétences : près de 10 Centres de validation sont agréés (ou en cours d’agrément) à Bruxelles et en Wallonie en institution

Quelles sont les avantages de la validation des compétences en entreprise pour le travailleur et pour l’institution ?

Pour le travailleur, la validation des compétences représente un/une :

  • Reconnaissance externe et officielle des savoir-faire ;
  • Gain en confiance, prise d’autonomie et d’initiative ;
  • Enrichissement et sécurisation du parcours professionnel ;
  • Amélioration des possibilités de carrière et de mobilité interne ;
  • ...

Pour l’institution, la certification des compétences apporte également de nombreux avantages :

  • Reconnaissance externe et officielle des compétences ;
  • Amélioration de la transmission des savoirs et savoir-faire ;
  • Satisfaction et reconnaissance des collaborateurs ;
  • Renforcement de la motivation individuelle et collective ;
  • Développement du potentiel, de la polyvalence et des possibilités d’évolution ;
  • ...

Dans le cadre d’un projet initié et porté par une institution, les épreuves peuvent être organisés au sein même de l’institution, ce qui représente un gain de temps pour le candidat et pour l’entreprise (pas de déplacement). Par ailleurs, l se déroule dans un environnement familier, ce qui rassure le candidat. Enfin, le candidat est soutenu par son institution et motivé par l’effet de groupe.

Possibilités de formation en amont de la validation

Si elles le souhaitent, les personnes peuvent participer à des actions de formation avant de participer à la validation :

  • atelier d’une demi-journée
  • journée thématique
  • formation de 2 à 4 jours

Les actions de formation portent e.a. sur le profil du tuteur, le rôle du tuteur (accueillir - accompagner - former et organiser la progression - évaluer) et la relation entre le tuteur et l'apprenant.

Lien vers offre de formation APEF-FeBI et vers ateliers Tutorats.org

La validation des compétences, un processus transparent et de qualité

La validation des compétences repose sur un dispositif transparent encadré et organisé par :

  • le Consortium de validation des compétences regroupant les 5 opérateurs publics de formation : Bruxelles Formation, Enseignement de Promotion sociale, SFPME, IFAPME, FOREM ainsi que les partenaires sociaux ;
  • les Centres de validation agréés.

La validation des compétences repose sur un dispositif de qualité :

  1. les référentiels de validation : élaborés et actualisés de manière stricte et rigoureuse en collaboration avec les partenaires et les acteurs du/des secteur(s) professionnel(s) concerné(s) ;
  2. les Centres de validation : agréés au terme de 4 étapes d’un processus qualité sérieux et soumis à une revue de Centre annuelle ;
  3. l’épreuve : mise en situation pratique évaluée au moyen d’une grille d‘évaluation par des professionnels du métier témoignant de plusieurs années d’expérience dans leur domaine ;
  4. la volonté d’amélioration continue : révision régulière des processus qualité et des méthodologies

Que faut-il encore savoir ?

  • La validation des compétences est accessible à toute personne âgée de plus de 18 ans
  • La démarche est gratuite pour le candidat
  • Modalités pratiques : e.a. ICI
  • Des soutiens existent pour l’organisation et/ou la participation à la validation des compétences des tuteurs, de la part de certains Fonds sociaux et de pouvoirs publics : plus d’INFO : (à Bruxelles, BEE octroie une prime validation aux entreprises qui organisent des épreuves au sein même de l’entreprise pour ses travailleurs ou pour d’autres publics (sous conditions).
  • Les Fonds MAE, ASSS (CP 332) ainsi que le Fonds ISAJH (SCP 319.02) accordent une prime de 250 € aux institutions qui libèrent leurs tuteurs pour participer à la validation du titre de tuteur.
    Pour obtenir cette intervention, nous vous invitons à retourner ce document.